24juin2021

OEX1, une exonucléase/flap-endonucléase nécessaire à la stabilité du génome mitochondrial d’Arabidopsis thaliana

Salle de conférence Léon Hirth - 14h30

Soutenance de thèse de Déborah SCHATZ-DAAS

Résumé

Les organites des plantes sont en permanence exposées à divers stress pouvant altérer leurs génomes. Des mécanismes spécifiques sont dédiés à leur maintenance et leur réparation. Si l’on connait les mécanismes en jeu, certains facteurs indispensables ne sont pas encore identifiés, entre autres des nucléases nécessaires pour la réplication, la réparation et la stabilité du génome mitochondrial. Au cours de ma thèse, j’ai caractérisé l’exonucléase mitochondriale OEX1 d’Arabidopsis thaliana.
Les mutants d’OEX1 se sont avérés très affectés dans leur développement et fertilité. J’ai montré que OEX1 est capable d’activité 5′-3′ exonucléase et flap-endonucléase ainsi que de dégradation des ARN hybridés à l’ADN. OEX1 pourrait  jouer un rôle dans les mécanismes de réparation du BER et de la recombinaison homologue, mais aussi dans la maturation des fragments d’Okazaki et l’élimination des R-loop.
J’ai aussi généré des mutants pour OEX2, un paralogue de OEX1 mais adressée au chloroplaste, par la technologie CRIPSR-Cas9. Ces mutants ne sont pas affectés dans leur développement, indiquant que les fonctions d’OEX2 ne sont pas aussi essentielles que celles de OEX1.

Mots clés

ADN mitochondrial, Arabidopsis, Réparation, Exonucléase, flap-endonucléase, R-loop

Jury

Dr GUALBERTO José Directeur de thèse
Dr LURIN Claire Rapportrice externe
Dr PAGES Vincent Rapporteur externe
Dr TARASSOV Ivan Examinateur interne
Dr LOTFI Frédérique Co-encadrante, invitée