Chlamydomonas : des ARN mitochondriaux bien poly(C) !

Les modifications de l’ARN jouent un rôle prépondérant dans l’expression génétique. L’existence d’ajouts poly(A) à l’extrémité 3′ des ARN messagers et plus récemment celle d’ajouts poly(U)  sont bien connues. En étudiant l’expression du génome mitochondrial de Chlamydomonas reinhardtii, l’équipe de Laurence Drouard, en collaboration avec l’équipe d’Olivier Vallon à l’Institut de biologie physico-chimique, a découvert l’ajout de poly(C)  à l’extrémité des ARN messagers mitochondriaux. Ce nouveau type de modification post-transcriptionnelle des ARN messagers illustre une biodiversité qui se décline aussi à l’échelle moléculaire. Cette étude a été publiée le 9 octobre 2017 dans la revue Nucleic Acids Research.

En direct des laboratoires

Labels IBMP