Détourner pour mieux contrôler : comment les plantes maîtrisent leurs défenses

Les plantes font face en permanence à des attaques par des insectes, microbes, et autres ravageurs, et activent des mécanismes de défense sophistiqués dès que l’ennemi est détecté. On pensait que l’élévation des niveaux de jasmonates, une classe d’hormones végétales, était un prérequis à l’induction de ces défenses. En identifiant une nouvelle classe d’oxydases agissant sur l’acide jasmonique lorsque ses niveaux sont très faibles, l’équipe de Thierry Heitz révèle un mode de contrôle des défenses inédit. Ces travaux ont été publiés le 28 Août 2017  dans la revue Molecular Plant.

Actualités scientifique de l’INSB

 

Labels IBMP