Vivre ensemble ou comment les plantes se rétablissent d’une maladie virale

Les maladies virales provoquent de graves dommages aux plantes cultivées entraînant des pertes de récolte. Cependant, dans certains cas, les plantes malades peuvent se rétablir et poursuivre un développement normal. Paradoxalement, les feuilles saines contiennent des virus toujours actifs. Le rétablissement de la plante infectée ne peut donc s’expliquer que par l’atteinte d’un état de tolérance dans lequel plante et virus peuvent coexister sans causer de maladie. En utilisant Arabidopsis thaliana comme modèle, l’équipe de Manfred Heinlein et des chercheurs de l’Université de Bâle ont identifié les gènes et les mécanismes impliqués dans ce phénomène de rétablissement. La compréhension de ce processus pourrait avoir des implications très importantes en agronomie.

Un « news and views » est associé à cette étude publiée le 1er mars 2018 dans la revue Nature Plants.

Actualités scientifiques de l’INSB

Labels IBMP