EPIPLANT : un nouveau Groupement De Recherche de l’INSB

Le Groupement De Recherche sur les Mécanismes Epigénétiques des Plantes (GDR EPIPLANT) a vu le jour le 1er janvier 2019 pour une durée de 5 ans. L’IBMP est l’un des pionniers de ce projet visant à fédérer les connaissances et les compétences de 41 équipes françaises impliquées dans l’étude des mécanismes épigénétiques chez les plantes.

Avec les progrès de la biologie moléculaire, de la génomique et des biotechnologies, une nouvelle dimension dans la façon d’appréhender les mécanismes régulant l’expression et la transmission de l’information génétique est apparue : des changements dans l’activité des gènes pouvaient avoir lieu sans altération de la séquence d’ADN. Ces changements transmis au cours des divisions cellulaires, d’une génération à l’autre, peuvent également être réversibles et sont à la base des phénomènes dits épigénétiques.

Le mode de vie , la plasticité phénotypique et la grande diversité écologique des organismes photosynthétiques en font des modèles de choix pour décrypter les tenants et les aboutissants des
mécanismes épigénétiques.

Le GDR EPIPLANT  est organisé autour 3 axes thématiques


– Dynamique de la chromatine
– Fonctions des ARN non codants
– Variations épigénétiques transgénérationnelles

 

 

EPIPLANT a pour objectif de
– favoriser l’émergence d’interactions synergiques inter-équipes
– renforcer la visibilité de cette communauté au niveau national et international
– promouvoir et soutenir l’épigénétique chez les organismes photosynthétiques au sein des sciences biologiques
– diffuser les découvertes et le savoir auprès de nos pairs et du grand public